Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #mandriva tag

Hugin cassé après mise à jour sur mandriva 2010.2

1 Novembre 2011 , Rédigé par Roger Bunivot Publié dans #mandriva

Après une mise à jour de mandriva 2010.2, Hugin à été désinstallé.

Pour le récupérer j'ai supprimer lib64pano13_0-2.9.17-1plf2010.2.

gardé uniquement les sources de packetage suivantes:

  • main
  • main update
  • contrib
  • contrib updates
  • non-free
  • non-free updates

puis ré-installer hugin.

Lire la suite

Installation de tensor2 sur une mandriva 2009 free 64

30 Octobre 2009 , Rédigé par Roger Bunivot Publié dans #mandriva

tensor2 est une logiciel permettant de déterminer diffusion rotationnelle d'une protéine à partir d'une structure 3D et des données de relaxation des 15
N

Le logiciel n'a pas besoin d'une installation mais nécessite des librairies un peu anciennes et pour processeurs 32 bit.
Il faut donc installer ces librairies:
la première: libXm.so.3 je l'ai extraite du paquage libopenmotif3-2.2.3-11mdv2007.1.i586.rpm:

rpm2cpio libopenmotif3-2.2.3-11mdv2007.1.i586.rpm |cpio -dimv

puis copié le fichier /usr/lib/libXm.so.3.0.2 en mode root  dans le répertoire /usr/lib, pour ne pas perdre de vu que c'est une librairie 32bit je l'ai renommé puis fait un lien symbolique:

su
cp /usr/lib/libXm.so.3.0.2 /usr/lib/libXm.so.3.0.2_32Bit
ln -s /usr/lib/libXm.so.3.0.2_32Bit /usr/lib/libXm.so.3

les autres librairies bien que 32 bit sont disponibles dans les sources 64 je les ai donc installées avec le gestionnaire de package.
Lire la suite

Photo numérique avec linux: Renommer les photos en fonction de la date de prise de vue

4 Août 2009 , Rédigé par Roger Bunivot Publié dans #mandriva

Nicofo propose un script qui permet de renommer les photos en fonction de la date de prise de vue lue à partir des données exif afin de les classer.
Le script marche bien mise à part l'insertion d'un espace dans le nom des photos ce que je n'aime pas trop, on peut alors les renommer avec par exemple krename afin de supprimer cet espace.
(krename est disponible pour mandriva donc l'instalation par le centre de contrôle est facile.)
Lire la suite

Photo numérique avec linux: 2 Convertir les images RAW

16 Juin 2009 , Rédigé par Roger Bunivot Publié dans #mandriva, #mageia

Les images RAW

Les images RAW sont les images brutes avec uniquement les informations des capteurs de l'appareil photos. Ces images ont ensuite besoin d'être "développées" afin de convertir ces informations en couleurs de pixels. Bien sur chaque fabricant d'appareil photos a son format RAW, en voici une liste (en anglais) ce qui complique un peu le problème avec linux car les fabricants ne fournissent pas forcément toutes les spécifications aux développeurs. Enfin il existe quand même quelques solutions ici.

 

 

Le format DNG

 Adobe a développé son format le DNG et en a publié les sources. Il peut alors paraître judicieux de convertir les fichiers RAW des constructeurs au format DNG. Un plugin kipi permet de faire cela en batch mais attention j'ai vu que certains paramètres exif n'étaient pas correctement conservés.
Pour résumer les étapes préconisés:

 

 

 

  1. conversion RAW vers DNG
  2. "développement" DNG vers PNG
  3. Puis PNG vers JPG

1. Les fichiers DNG vont servir à l'archivage (chaque fichier fait autour de 15Mo pour un appareil de 10  Mega pixels.

2. Les fichiers PNG sont des images compressées sans perte Ils vont donc permettre de travaillé sur les images (suppression des yeux rouges, recadrage, etc...)
mais nettement plus volumineux que les fichiers RAW. (50 Mo), ils ne sont pas destinés à être conservés

3. Les fichiers JPG sont des images compressées avec perte et vont servir à la diffusion (relativement peu volumineux 200 ko)

 

 

 

Petite polémique avec Gilles Caulier

J'ai choisi de ne pas utiliser le plugin de Digikam car ufraw offre un aperçu en direct de l'effet des réglages choisi contrairement à Digikam dans la version 0.10.0 que j'utilise.
Dans un premier temps je n'avais pas trouvé comment obtenir la fenêtre dont parle le commentaire de
Caulier Gilles. Gilles étant un des développeurs de Digikam, il savait, mais c'est pas pour ça qu'il m'a donné la réponse.
Vu que j'avais du temps j'ai fini par trouver mais je persiste ufraw est plus pratique car on a pas besoin de cliquer sur "Mise à jour",

 Je dis ça mais il existe peut-être encore une autre fenêtre que je n'ai pas encore trouvée

Donc pour obtenir cette fenêtre de conversion j'ai du aller dans les paramètres de digikam (configuration > configurer Digikam), puis dans le menu Éditeur d'image et cocher "Utiliser l'outil d'importation RAW".
L'éditeur de photo ouvre alors le convertisseur de fichier RAW lors de l'édition de ce type d'image. Les options sont relativement similaire à celle de ufraw, et le traitement des images par lot ne nécessite pas de passage par la ligne de commande.

 

 

 

 

Revenons-en à ufraw

Au lancement ufraw ouvre directement un navigateur qui permet de choisir une image RAW:
Le programme à proprement parler se lance:À droite la fenêtre d'aperçu, à gauche les réglages:

Maintenant à vous de jouer,  mais avant de vous abandonner quelques mots sur les profils de couleur car
Ufraw vous permet d'utiliser des profils de couleurs..

 

 

 

 

Les profils de couleurs


Lorsque l'on prend des photos avec les modes automatique tel que paysage, et que l'on obtient directement une image jpg,  les données brutes sont convertis par l'appareil photo. Dans le cas du réglage paysage, les verts sont légèrement accentué le contraste est élevé afin de faire ressortir les couleurs du paysage.

Chaque appareil photo va donc avoir ses profils de couleur, que vous trouverez en partie sur ce site ainsi que la version original de la méthode utilisée pour récupérer les profils.

Voici une version française de cette méthode:

Ces profils utilisés par les logiciels fournis avec l'appareil, pour canon le logiciel en question est Digital Photo Professional. Bien entendu le cd fourni avec mon appareil n'est pas compatible linux.

Pour récupérer ces profils, on va avoir besoin d'une version de windows avec le logiciel installé, ainsi que du programme filemon (le lien de téléchargement est tout en bas de la page) afin de surveiller les fichiers lancés au démarrage de l'application. Tout d'abord dezipper le programme, filemon, le lancer, configurer les filtres comme ci-dessous afin de simplifier
l'affichage.
Voici les filtres utilisés pour repérer les fichiers en question:
Une fois les fichiers repérés, pour mon canon 450D, j'ai trouvé les fichiers de la série 6171  il suffit de les copier depuis le répertoire C:\Program Files\Canon\Picture Style Editor\icc,  dans un répertoire de votre linux et de spécifier à ufraw de les charger en cliquant sur le l'icone:
Malgré l'utilisation du profil ainsi récupéré, votre image a de forte chance de ne pas ressembler à la même traitée avec le logiciel propriétaire, pour différentes raisons; d'après le mode d'emploi de digiKam ces logiciels propriétaires ajoutent "une forte s-courbe et saturation des couleurs supplémentaire pour obtenir une image plus pop" (section 3.3.4.2 de "The digiKam Handbook" téléchargeable sur le site de digiKam). 
Le réglage "Matrice de couleur" est en général pas trop mal.

 

 

 

Traitement par lot

Un autre intérêt de ufraw est la possibilité de l'utilisé en ligne de commande pour faire du traitement par lot très simplement.
Après avoir traité votre photo si vous pensez que les paramètres sont applicable à d'autres, il suffit de créer un fichier ID lors de la sauvegarde


Un fichier IMG_0834.ufraw, avec les paramètres utilisés pour la conversion est ainsi créé.
maintenant une petite commande
ufraw-batch  --conf="./IMG_0834.ufraw" --overwrite --out-depth=16 ./*.CR2
va permettre de convertir toutes les images RAW du dossier courant en png,
ici les trois options utilisées sont
--conf=chemin vers le fichier de paramètres ID" pour utiliser les paramètres précédents
--overwrite qui permet s'il existe déjà un fichier png, il sera alors écrasé (option overwrite) .
--out-depth=16 pour obtenir une image png encodé en 16 bit.
puis vient le dossier contenant les images à développer.

 

 

Pour appliquer sur certaine photo on peut passer par un script bash par exemple:

for i in {65..72}
  do
ufraw-batch  --conf="./IMG_6764.ufraw" --overwrite  ./IMG_67$i.CR2
done

 

 

 

Lire la suite

Photo numérique avec linux: 1 Transfert des photos

15 Juin 2009 , Rédigé par Roger Bunivot Publié dans #mandriva

Récemment j'ai reçu un reflex numérique, j'ai donc l'intention de le faire cohabiter avec mon ordinateur portable Keynux, géré par une mandriva 2009 spring. Aucun des logiciels utilisés dans ces tests n'ont été maltraités (toutes les instalations se sont faite en 3 clics de souris).
Après quelques tests voici  les méthodes et les logiciels que j'utilise pour
  1.  transférer les photos de l'appareil vers l'ordinateur
  2. convertir les images RAW
  3. classer les images (en cours de rédaction)
  4.  retoucher les images (en cours de rédaction)
  5.  partager sur le net  (en cours de rédaction)


1 Transfert des photos:

Mon ordinateur dispose d'un lecteur de carte SD (ça tombe bien c'est le système de stockage de mon appareil photos) comme énormément de modèle récent et même plus vieux (ploc ploc) mon ancien toshiba qui a plus de 7 ans maintenant en disposait déjà.
Utiliser le lecteur évite de pomper sur la batterie de l'appareil photo, et permet sûrement des transferts plus rapides. Une fois la carte SD insérée dans le lecteur elle est détectée automatiquement par le "notificateur de nouveau périphérique" .


 Comme on peut voir deux actions sont alors disponible pour cette carte. Pour voir ces actions un clic permet d'obtenir la fenêtre de choix qui est assez explicite. Choisir alors Télécharger des photos avec Digikam.


Digikam tiens compte
des information exif (écrite par l'appareil au moment de la prise de vue, elles contiennent entre autre l'orientation de l'appareil) lors du transfert des photos et va donc orienter correctement les images.
Les transferts va se dérouler en trois étapes:
  1. Sélection des photos à transférer
  2. Choix des paramètres de transfert
  3. transfert à proprement parler.

Sélection des photos

Le choix à l'étape précédente de digikam entraine l'ouverture de la fenêtre de sélection. Au centre l'aperçu des images (même des fichiers raw pour la majorité d'entre eux) permet de faire sa sélection (les touches shift, Ctrl ont leur fonction habituelles). Si on a la main prise par la souris, dans le coin supérieur gauche de chaque photo un "plus vert" apparait au survol et permet la sélection.

Sur la droite on dispose d'une barre pouvant afficher soit des informations tels que les information exif, soit régler les paramètres de transfert ou de géolocalisation.

Choix des paramètres de transfert

Ces paramètres concernent le "renomage" (changement de nom) des photos, en effet les noms abscons utilisés par les appareils photos ne sont pas très pratiques. On peut noter la présence de deux onglets (disponible en bas de la fenêtre) " création automatique des albums" et "opérations à la volé", dont les options sont assez claires.

On dispose alors de différentes options:

Une fois les paramètres choisis, il ne reste plus qu'à démarrer le transfert.



L'utilisation de Digikam aura sa page un peu plus tard, en attendant voici le lien officiel et le lien vers le manuel.


Lire la suite

KDE4 erreur cervisia en lançant konqueror

7 Mars 2009 , Rédigé par Roger Bunivot Publié dans #mandriva

Dans KDE4 le gestionnaire de fichiers par défaut est dolphin. Pour différentes raison je préfère encore konqueror.
Pour utiliser konqueror par défault on peut suivre le mode d'emploie publié ici:
sur le wiki de mandriva

Lancer le programme de configuration du bureau (a ne pas confondre avec la configuration du ssystème), icone avec une clef a molette et un tournevis, ou la commande:

systemsettings

puis dans avancéassociation de fichiers, inode, directory, placez konqueror en premier dans les applications par ordre de préférence.

Après avoir effectué cette opération j'obtenai systématiquement un message d'erreur impliquant cervisia, rendant quasi inutilisable konqueror.

Le problème a disparu lorsque dans l'onglet  incorporation j'ai descendu le service cervisia dans l'ordre des priorité, plaçant dolphin en premier.
Lire la suite

Lire les DVD avec menus en utilisant VLC.

3 Janvier 2009 , Rédigé par Roger Bunivot Publié dans #mandriva

Mandriva a découpé en plusieur package le logiciel VLC.
Pour avoir accés au menu des DVD, il faut installer aussi le le package vlc-plugin-dvdnav.
Lire la suite

Faire un panorama

21 Décembre 2008 , Rédigé par Roger Bunivot Publié dans #mandriva

Si dans votre vie de touriste vous avez déjà vécu le "recul d'un pas, encore un" et plouf.
Ou et merde j'aurai du acheter l'appareil a xmille euros pour avoir le grand angle.
Eh bien voici une solution libre disponible pour linux et windows.
Installer hugin et autopano-sift
avec mandriva il existe des packet donc un petit tour dans le gestionnaire de logiciels.
hugin est une interface pour tout plein d'outils.
Juste sortie de la boite hugin marche et on peut faire des panorama mais on ne profite pas d'autopano, a cause d'une petite erreur dans les paramètres.
Pour les corriger:
Une fois Hugin lancé, aller dans fichier--> préférences
dans la fenêtre préférences, et l'onglet Autopano
choisir dans le menu déroulant Autopno-Sift
ensuite dans la case blanche en face de Autopano-sift mettre la commande:

autopanog


dans la case Paramètres

--output %o --imagelist %namefile


Accepter le bouton en bas à droite.

Maintenant tout devrait marcher:
Dans l'onglet assistant charger les images
ensuite un clic sur Aligner
ce qui lance alors autopano
un clic sur compute
quand c'est fini, sur exit
on se retrouve dans hugin qui nous montre un aperçu du panorama.
le reste est assez évident.
A vous de jouer
Si c'est pas vraiment évident, voila un site plus détaillé:
wiki mandriva pour hugin
Lire la suite

Synchroniser des dossiers avec Unison

22 Septembre 2008 , Rédigé par Roger Bunivot Publié dans #mandriva

La synchronisation de fichiers consiste à avoir les mêmes dossiers et fichiers à deux endroits différents, pour faire une sauvegarde ou simplement mettre des dossiers sur sa clé usb...
C'est pratique lorsqu'on modifie plusieur dossier dans la journée et que l'on veut ensuite faire un backup ou finir le boulot à la maison, ça permet de ne rien oublier.



Il existe plusieur programme pour faire cela,  j'ai décidé d'utiliser Unison, d'abord parce qu'il est multiplateforme, il est aussi portable il me semble, sans oublier qu'il est open source.

Je ne rentre pas dans les problèmes d'installation, voir avec votre distribution, pour windows ça doit se trouver par là .
Au premier lancement un dossier caché .unison dans /home/toto/.unison est créé. Ce dossier contient les fichiers de préférences de profile décrivant quel dossier doivent être synchronisé.
les lignes commençant par root décrivent les racines des dossiers à synchronisés.
Pour le dossier source j'ai mis une racine assez large et défini ensuite les dossiers dans cette racine à synchoniser puis les dossier a ne pas synchoniser.
ce qui donne par exemple:
# synchronisation des donnees essentielles

# Les répliques à synchroniser
root = /travail
root = /media/cle/Taf/backup

# Options pour vfat
ignorecase = true
perms = 0

# Options du journal
log = true
logfile = /home/toto/.unison/log_data_usb

# backup
backup = Name *
backupdir = /backup_data/historique
#backupsuffix =
#backupprefix = $VERSION
maxbackups = 10

# Ne synchroniser que ce qui suit
path = demande_de_fond
path = Post-doc
path = poster
path = presentations
path = publis
path = rapport
path = these

follow = Name publis

# ignorer les fichiers backup
ignore = Name {ignored,*~}




Quelques commentaires:
avec mandriva2008 spring et kde, ma cle_usb est monté dans /media/cle
perm=0 est nécessaire si on synchronise sur un système qui ne connait pas les permissions.
path = demande_de_fond c'est le dossier demande_de_fond
follow = Name publis  publi est un lien symboliques, et je veux le suivre

Pour le  reste les aides de Mandriva a propos d'unison ou les fichiers d'aides disponible dans la doc officielle par exemple pour  la version 2.27.57
Lire la suite

Synchroniser des dossiers avec Unison

22 Septembre 2008 , Rédigé par Roger Bunivot Publié dans #mandriva

La synchronisation de fichiers consiste à avoir les mêmes dossiers et fichiers à deux endroits différents, pour faire une sauvegarde ou simplement mettre des dossiers sur sa clé usb...
C'est pratique lorsqu'on modifie plusieur dossier dans la journée et que l'on veut ensuite faire un backup ou finir le boulot à la maison, ça permet de ne rien oublier.

Il existe plusieur programme pour faire cela,  j'ai décidé d'utiliser Unison, d'abord parce qu'il est multiplateforme, il est aussi portable il me semble, sans oublier qu'il est open source.
Je ne rentre pas dans les problèmes d'installation, voir avec votre distribution, pour windows ça doit se trouver par .
Au premier lancement un dossier caché .unison dans /home/toto/.unison est créé. Ce dossier contient les fichiers de préférences de profile décrivant quel dossier doivent être synchronisé.
les lignes commençant par root décrivent les racines des dossiers à synchronisés.
Pour le dossier source j'ai mis une racine assez large et défini ensuite les dossiers dans cette racine à synchoniser.


 juste une aide a propos des lien symboliques, il faut mettre:
follow = Name lien_a_suivre
si on veut suivre le liens
Pour le  reste les aides de Mandriva a propos d'unison ou les fichiers d'aides disponible dans la doc officielle par exemple pour  la version 2.27.57
Lire la suite